Créez votre CV en 3 étapes

Remplissez vos coordonnées, choisissez un modèle et téléchargez votre CV. Facile et rapide - prêt en 10 minutes. Commencez tout de suite !

Créer son CV
Comment expliquer un trou sur son CV ?

Trou sur son CV

Chômage, année sabbatique, congé parental, maladie… Les raisons pour lesquelles un salarié peut avoir des “trous” sur son CV peuvent être nombreuses ! Néanmoins, ces périodes d’inactivité ne doivent pas être cachées aux recruteurs. CVwizard.fr vous aide à savoir comment justifier les vides de votre curriculum vitae.


Qu’est-ce qu’un trou ou un vide sur son CV ?

Un trou sur un CV est en réalité une période d’inactivité au cours de votre parcours professionnel, en général de plus de six mois. Cette période pendant laquelle vous n’avez pas travaillé peut s’expliquer de plusieurs manières. Les trous ou vides d’un CV sont particulièrement visibles sur les CV chronologiques et rétrochronologiques , où les informations des rubriques “Formation” et “Expérience professionnelle” sont classées par dates. Ainsi, si vous avez fait une année de césure pendant vos études cela peut se voir comme ceci sur votre curriculum vitae :


2005-2006 : Master d’information et communication au CELSA, Paris

2000-2003 : Licence d’information et communication à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III, Paris

2000 : Baccalauréat ES mention bien, Lycée Jean Rochefort, Lyon 


Dans ce cas, on peut voir facilement que le candidat a eu une période d’inactivité pendant les années scolaires 2003-2004 et 2004-2005.


Les origines des trous sur un CV

Sur un CV, les trous qui apparaissent peuvent avoir des origines et raisons différentes. En voici quelques exemples :


  • le chômage : malheureusement de plus en plus commun, le chômage touche de nombreux salariés qui se retrouvent sans emploi de quelques semaines à plusieurs mois ou années.
  • le congé parental : certains salariés décident de faire une pause dans leur carrière professionnelle pour s’occuper de leurs enfants. Si cela est plus souvent le cas chez les femmes, qui prolongent leur congé maternité, ce peut être aussi le cas chez les hommes qui veulent prendre le temps d’élever leurs enfants.
  • le congé sabbatique : un tour du monde, un grand voyage, une reconversion, un projet personnel… Les raisons de prendre une année ou plusieurs années pour soi peuvent être diverses et variées ! Ce type de césure est de plus en plus courant chez les salariés qui ont besoin de faire une pause à un moment de leur carrière.
  • un arrêt maladie : une maladie pendant une longue durée peut également entraîner une période d’inactivité qui apparaît alors sur son CV.


Les inconvénients des trous sur un CV

Malheureusement, les trous de son CV ne présentent aucun avantage en ce qu’ils donnent souvent une mauvaise image aux recruteurs. En effet, ceux-ci se méfient des périodes d’inactivité des candidats car ils ont peur de recruter un salarié souvent sujet aux arrêts maladie ou qui a connu une période de chômage prolongée et n’est donc pas totalement au fait des derniers outils ou avancées techniques dans son secteur. A vous donc de leur prouver que ce n’est pas le cas et de faire en sorte que vous avez fait de cette période une force !


La règle d’or en cas de trou sur son CV : être honnête !

Si vous avez connu une période d’inactivité pendant votre parcours professionnel qui crée un “vide” sur votre CV lors de sa rédaction, ne paniquez pas ! Cela est le cas de beaucoup de salariés et vous n’êtes donc sûrement pas seul dans cette situation. Même si l’on est tenté de vouloir passer sous silence cette période, le mieux est tout de même d’être honnête et de mentionner sur votre curriculum vitae la période pendant laquelle vous n’avez pas eu d’activité ainsi que la raison. Car même si vous ne le faites pas, les recruteurs risquent de s’en rendre compte et de se poser beaucoup de questions ! Mieux vaut donc prendre les devants en étant honnête et en leur donnant la raison de ce “trou” sur votre CV.


Le mieux est d’être honnête et de mentionner sur votre curriculum vitae la période pendant laquelle vous n’avez pas eu d’activité ainsi que la raison.


Que faire en cas de trou sur son CV ?

Si la règle d’or en cas de trou sur son CV est d’être honnête et de mentionner cette période d’inactivité, voici d’autres règles que vous pouvez suivre :


  • ne pas donner trop de détails : s’il est important d’être honnête et de mentionner sa ou ses périodes d’inactivités… il est aussi important de ne pas trop en dire ! En effet, les recruteurs n’ont pas besoin de savoir toute votre vie et il est donc important d’aller à l’essentiel et de n’inscrire que les informations vraiment pertinentes sur votre CV, sans rentrer dans le détail. Une ou deux phrases suffisent à expliquer aux recruteurs pourquoi vous avez un vide sur votre curriculum vitae. Par exemple : “Après avoir fait un tour du monde pendant un an, je suis prêt à travailler et mettre à profit les nouvelles compétences acquises au cours de cette expérience !”
  • mettre en avant le positif : une période d’inactivité ne veut pas dire que c’est une période où vous n’avez rien fait ou rien appris, bien au contraire. Il est donc important de toujours rester positif lorsque l’on justifie un vide sur son CV afin de montrer aux recruteurs que l’on revient sur le marché du travail plus fort !
  • mettre en avant ses centres d’intérêts et activités extra-professionnelles : lorsque vous avez eu une période d’inactivité, tout ce qui peut mettre en avant et révéler votre personnalité compte plus que tout ! En effet, c’est là dessus que vous vous démarquerez des autres candidats et montrerez aux recruteurs en quoi votre profil est intéressant. Soignez donc bien les rubriques “Centres d’intérêts” et “Activités extra-professionnelles” !
  • montrer que l’on est resté à l’affût dans son domaine : même si vous avez eu une période d’inactivité, cela ne veut pas dire que vous êtes resté coupé du monde et n’avez pas suivi l’actualité dans votre secteur d’activité. Il est donc important de montrer aux recruteurs que vous êtes resté à la page à travers les cours ou formations que vous avez suivi, mais aussi vos lectures ou vos activités bénévoles. Tout cela compte !
  • montrer que l’on est resté actif : d’une manière générale, il est important de montrer que l’on est resté actif pendant sa période sans emploi, et pas uniquement dans son domaine professionnel. Un engagement politique (sans indiquer le parti) ou un statut de membre d’une association de parents d’élèves peuvent tout à fait mettre en avant certaines de vos compétences, comme votre faculté de persuasion ou d’organisation ! Il est donc important de mentionner ce genre d’activités sur votre CV.


Privilégier le CV fonctionnel au CV chronologique ou rétrochronologique

Lorsque l’on rédige un CV fonctionnel , le but n’est pas nécessairement de faire apparaître toutes ses expériences professionnelles mais de ne mentionner que celles qui présentent un réel intérêt pour le poste visé, en les classant par compétences. Ainsi, dans un CV fonctionnel, les dates importent peu : ce sont les expériences acquises et les savoir-faire qui comptent ! Ce format de curriculum vitae est donc particulièrement adapté aux personnes qui ont des trous dans leurs CV et ont connu des périodes d’inactivité car il met l’accent sur les compétences, qualités et savoir-faire, et non le parcours professionnel chronologique.


Que dire en cas de vide sur son CV au moment de l’entretien d’embauche ?

Si votre CV contient des trous et que vous justifiez ces périodes d’inactivité, il faudra vous attendre à ce que les recruteurs vous posent des questions en entretien. “Pourquoi avez-vous choisi de prendre le temps d’élever vos enfants ?” “Pourquoi vous êtes-vous lancé dans un tour du monde et quels pays avez-vous visité ?” “Etes-vous totalement remis de votre longue maladie ?” “Avez-vous suivi des formations pendant votre période de chômage ?” Toutes ces questions, il faut vous y préparer avant l’entretien d’embauche afin de pouvoir répondre honnêtement aux recruteurs mais surtout être capable de leur montrer le positif que vous avez tiré de toutes ces expériences et les nouvelles compétences ou savoir-faire que vous avez acquis. De cette manière, vous serez plus apte à désamorcer les craintes des employeurs et à leur montrer que vous êtes malgré tout le candidat idéal !


Notre conseil

Si vous avez connu une ou plusieurs périodes d’inactivité au cours de votre carrière, il est important de les mentionner et de les expliquer sur votre CV afin de ne pas laisser de “trou” inexpliqué qui pourrait attirer l’attention des employeurs et engendrer de nombreux questionnements. Néanmoins, il est essentiel de rester positif en montrant ce que vous avez appris de cette ou ces période(s) et quelles ont été vos activités, professionnelles ou non. De cette manière vous mettrez l’accent sur votre personnalité et vos compétences, et vous donnerez envie aux recruteurs de travailler avec vous !

Optez-vous pour un format doc ou PDF pour votre CV ?

Format de CV : doc ou PDF ?

Vous venez de terminer la rédaction de votre CV et celui-ci est fin prêt à être envoyé aux recruteurs. Pourtant, une dernière question se pose : dans quel format dois-je envoyer mon CV ? Dois-je opter...

Lire la suite »
Comment rédiger son CV de développeur informatique ?

Exemple de CV pour un développeur informatique

Depuis plusieurs années, les métiers du web sont en pleine expansion, - et cela ne semble pas prêt de s’arrêter ! C’est le cas ainsi des développeurs et développeuses informatiques, qui bénéficient de...

Lire la suite »
Et si vous ajoutiez une touche de créativité dans votre CV ?

CV créatif

Lorsque l’on postule à un emploi, il faut souvent s’attendre à ne pas être le seul candidat. En effet, les postulants sont nombreux et il est donc important de parvenir à se démarquer. Un CV créatif p...

Lire la suite »