Créez votre CV en 3 étapes

Remplissez vos coordonnées, choisissez un modèle et téléchargez votre CV. Facile et rapide - prêt en 10 minutes. Commencez tout de suite !

Créer son CV
Mentionnez-vous votre nationalité sur le CV ?

La nationalité sur un CV : quand la mentionner ?

Lorsque l’on rédige son CV, il n’est pas toujours facile de savoir quelles informations de notre état civil doivent y figurer et qu’elles sont celles qui n’y ont pas leur place. Mentionner sa nationalité sur son CV est une question qui revient souvent chez les candidats, au même titre que l’âge ou le lieu de naissance. Pourtant il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant d’inscrire sa nationalité sur son CV, car si ce n’est pas un avantage pour votre candidature ce sera probablement un inconvénient. On vous aide à faire le tour de la question !


L’absence d’obligation d’indiquer sa nationalité sur son CV

Lors de la rédaction de votre CV, ne vous sentez surtout pas obligé de mentionner toutes les informations relatives à votre état civil. En effet, celles-ci sont nullement obligatoires ! Car en matière de curriculum vitae, la loi ne précise pas les mentions qui doivent y être inscrites et c’est donc à chaque candidat de décider des informations qu’il souhaite partager avec les recruteurs ou non. En réalité, seuls votre nom, votre ville , votre numéro de téléphone et votre adresse mail font partie des mentions indispensables au CV. Pour le reste, c’est à chacun de faire ses choix ! Ainsi votre nationalité n’a aucune obligation de figurer sur votre CV et si vous choisissez de le faire, c’est que cela représente un avantage pour votre candidature. 


Des discriminations liées à la nationalité et l’origine

Malheureusement, en France, les facteurs de discrimination à l’embauche sont encore nombreux et la nationalité n’y fait pas exception. En effet, beaucoup d’employeurs français sont réfractaires au fait d’embaucher un salarié de nationalité étrangère dans leur entreprise. De plus un grand nombre de professions restent fermées aux travailleurs de nationalité étrangère. Selon l’Observatoire des Inégalités, 5,4 millions d’emplois en France dans les secteurs public et privé sont fermés pour les étrangers non européens, soit 20% des emplois français. Cela concerne pour la plupart des emplois du secteur public (4,4 millions). Néanmoins il y a tout de même des avancées en la matière puisqu’en 2003 la privatisation de la compagnie aérienne Air France a rendu accessible aux étrangers près de 450 000 emplois. 


5,4 millions d’emplois en France dans les secteurs public et privé sont fermés aux étrangers non européens.


La discrimination sur la nationalité interdite en France

Outre ces emplois fermés légalement aux étrangers, la discrimination sur la nationalité est totalement interdite en France. En effet, l’article L1132-1 du code du travail définit les mentions discriminatoires non autorisées et parmi elles se trouve la condition de nationalité, aux côtés de l’âge, le sexe, l’appartenance à une ethnie, l’état de santé, le lieu de résidence, l’orientation sexuelle… De cette manière, un employeur ne peut indiquer un critère de nationalité dans son annonce d’emploi, comme “recherche un candidat de nationalité française” par exemple. Ceci est tout à fait illégal ! 


Quels avantages alors à indiquer sa nationalité ?

  • Les emplois qui requièrent la nationalité française


Même si dans la plupart des cas il n’est pas nécessaire d’indiquer sa nationalité, il est possible que pour certaines candidatures cela soit un atout. En effet, en France, la loi fixe une condition nationalité française pour certaines professions afin de “réserver” ces emplois aux Français qui, selon l’Etat, sont liés à l’exercice de la souveraineté nationale. Ce sera le cas si vous postulez pour un poste dans la fonction publique “régalienne”, par exemple, qui concerne les domaines de la défense, de la justice, des services d’impôts ou encore de la police. Les emplois dans ces secteurs sont totalement fermés aux étrangers, même européens. Pour un poste de fonctionnaire, la nationalité française ou d’un pays de l’Union Européenne est requise. Là encore il peut donc être important de mentionner sa nationalité sur son CV.


De manière générale, si vous postulez pour emploi fermé aux étrangers et que vous êtes de nationalité française (ou européenne selon les cas), vous pouvez mentionner cette information sur votre curriculum vitae. Voici quelques exemples de professions concernées :


  • les métiers de la fonction publique “régalienne”
  • les fonctionnaires (hors UE)
  • les architectes - les guides-interprètes
  • les buralistes (débitants de tabac)
  • les pharmaciens
  • les vétérinaires
  • les huissiers de justice
  • les avocats
  • les sages-femmes (hors UE)
  • les chirurgiens-dentistes 


Dans tous les cas il est important de se renseigner avant de postuler sur la liste des emplois fermés aux étrangers et qui donc présentent une condition de nationalité. De cette manière vous pourrez plus facilement décider de mentionner votre nationalité sur votre CV ou non.


  • Postuler pour un emploi à l’étranger


Si vous postulez à l’étranger, il se peut que votre nationalité soit une force. En effet, certaines entreprises peuvent chercher des candidats ayant une bonne connaissance de la langue mais aussi de la culture et de la société française par exemple. Ce peut être le cas pour une agence de voyages spécialisée dans les voyages en France par exemple. Indiquer votre nationalité française peut donc dans ce cas être un atout de taille pour votre candidature. A l’inverse, cela peut également s’appliquer pour des candidats étrangers à des postes en France. Certaines entreprises de l’Hexagone cherchent des candidats bilingues et/ou ayant une très bonne culture d’un pays. N’hésitez donc pas à mentionner votre nationalité si c’est le cas !


  • Ne pas laisser planer de doute sur sa nationalité


En France, les discriminations concernant les origines sont nombreuses et malheureusement seul le nom suffit parfois à engendrer des discriminations de la part de certains employeurs, qui pensent que vous n’avez pas la nationalité française alors que c’est le cas par exemple. Pour pallier à cela, vous pouvez donc indiquer votre nationalité afin de ne laisser planer aucun doute dans l’esprit des recruteurs.


Parler de sa nationalité au moment de l’entretien d’embauche

Au moment de l’entretien, il est possible que certains recruteurs vous questionnent au sujet de votre nationalité. Sachez que si l’emploi auquel vous postulez ne demande pas d’être de nationalité française ou européenne, vous n’avez aucune obligation d’y répondre. En effet, un employeur ne peut pas décider de vous embaucher ou non au regard de ce critère. Si vous êtes de nationalité étrangère et que vous postulez pour un emploi en France, ou à l’inverse que vous êtes français et postulez pour un poste à l’étranger, il est en revanche important de dire à l’employeur que vous détenez toutes les autorisations requises pour postuler à l’emploi. Il est important de vérifier que vous avez le droit d’exercer à l’étranger avant même de candidater pour des jobs et cela peut être mentionné sur votre CV. 


Comment indiquer sa nationalité sur son CV avec CVwizard.fr ?

Si vous souhaitez êtres totalement transparent et indiquer votre nationalité sur votre CV, vous pouvez facilement ajouter ce champ dans CVwizard.fr. Il vous suffit pour cela de vous rendre dans la partie “Identification” où se trouvent toutes vos informations personnelles. Cliquez sur “Ajouter un champ” puis sur “Nationalité”. Le champ correspondant à la Nationalité est alors automatiquement ajouté à votre CV et il ne vous reste plus qu’à remplir la case prévue ! 


Notre conseil

D’une manière générale, ne mentionnez votre nationalité dans votre CV que si cela apporte un véritable plus à votre candidature ou est nécessaire, comme dans le cas où vous envisagez de postuler pour un emploi dans la fonction publique. En effet, pour les emplois de ce secteur, la condition de nationalité est autorisée pour le recrutement des salariés et strictement encadrée par la loi. Pour le reste des professions, il n’est pas nécessaire de mentionner votre nationalité afin d’éviter toute forme de discrimination de la part des employeurs. De cette manière vous protégerez vos informations personnelles et gagnerez une ligne sur votre CV ! 

Est-ce que nos enfants ont leur place sur notre CV ?

Ses enfants sur un CV

Que l’on ait seulement un enfant ou que l’on soit à la tête de toute une tribu, est-ce que nos enfants ont leur place sur nos CV ? Doit-on dévoiler des informations sur notre vie familiale à nos futur...

Lire la suite »
Comment écrivez-vous votre numéro de téléphone sur votre CV ?

Le numéro de téléphone sur un CV : lequel choisir ?

Information de première importance sur le CV, le numéro de téléphone doit apparaître en haut de celui-ci, dans vos informations personnelles. En revanche gare aux erreurs de saisie ! Car si vous voule...

Lire la suite »
Avez-vous des activités extra-professionnelles à mentionner sur votre CV ?

Les activités extra-professionnelles sur un CV : quand les mentionner ?

Lorsque l’on rédige son CV, il n’est pas toujours facile de distinguer ses activités extra-professionnelles de ses loisirs. En effet, qu’elles soient rémunérées ou non, les activités que l’on mène en...

Lire la suite »