Créez votre CV en 3 étapes

Remplissez vos coordonnées, choisissez un modèle et téléchargez votre CV. Facile et rapide - prêt en 10 minutes. Commencez tout de suite !

Créer son CV
Pourquoi mettre son sexe sur son CV ?

Le sexe sur un CV : quel intérêt ?

Aujourd’hui, en France, dire quel est son sexe dans son CV n’est pas très courant. En effet, la plupart des CV envoyés par les candidats ne mentionnent pas cette information, cela n’apportant aucun atout aux candidatures. De plus à une époque où les débats sur l’égalité des sexes sont très présents, le recrutement dans les entreprises tend vers le plus de neutralité possible et cela peut commencer par ne pas indiquer son genre sur son CV. CVwizard.fr vous aide à y voir plus clair sur le sujet.


L’absence d’obligation d’indiquer son sexe sur un CV

En termes d’informations personnelles, il n’existe aucune règle quant à celles qui doivent apparaître sur le CV. En effet, il appartient à chacun de rédiger son curriculum vitae comme il le souhaite. Seuls le nom, la ville , le numéro de téléphone et l’adresse mail sont absolument essentiels à mentionner. Pour ce qui est du sexe en revanche, il n’existe aucune obligation à dire si vous êtes un homme ou une femme ! Cette information apparaît rarement sur les CV, le nom de la personne permettant dans la plupart des cas de connaître son genre. 


Des discriminations liées au sexe en France

Si en France des mesures ont été prises ces dernières années pour réduire les inégalités entre les hommes et les femmes dans le domaine du travail, la situation est malheureusement encore loin d’être parfaite. Après l’âge, le sexe apparaît comme la deuxième source de discrimination à l’emploi dans l’Hexagone. Une discrimination qui concerne avant tout les femmes et que l’on doit donc garder à l’esprit quand on postule ! Car selon le 10e baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi publié par le Défenseur des droits en mars 2018, 41 % des femmes sont victimes de discriminations contre 28 % pour leurs homologues masculins. En effet, les employeurs craignent souvent que les femmes, surtout si elles sont jeunes (moins de 35 ans), ait l’envie à un moment ou un autre d’avoir des enfants et risquent donc de s’absenter pour un congé maternité. 


Dans le domaine de l’emploi 41% des femmes sont victimes de discriminations contre 28% pour leurs homologues masculins.


La discrimination sur le sexe interdite en France

En France, la discrimination sur le sexe est totalement illégale. C’est l’article L1132-1 du Code du travail qui définit les mentions discriminatoires non autorisées dans les offres d’emploi mais aussi pendant toute la procédure de recrutement de nouveaux salariés. Ainsi ne peuvent figurer dans les offres d’emploi des références liées au sexe, mais aussi à l’origine, à l’orientation ou à l’identité sexuelle, à l’âge, à la situation de famille ou à la grossesse, aux caractéristique génétiques, à l’appartenance ou la non-appartenance, vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une race, aux opinions politiques, aux activités syndicales ou mutualistes, aux convictions religieuses, à l’apparence physique, au patronyme, à l’état de santé ou au handicap. Ces principes apparaissent également dans le Code pénal (articles 225-1 et 225-2) et les employeurs peuvent faire l’objet de poursuites en cas de discrimination. 


Grâce à l’existence de ces lois, vous ne pourrez donc pas croiser d’annonce d’emploi mentionnant “Recherche un homme pour le poste de (…)” ou alors celle-ci est totalement illégale.


Une discrimination “positive” dans certains cas

Il existe tout de même quelques exceptions à l’article L1132-1 du Code du travail, dans des cas bien précis et encadrés par la loi. En effet, lorsque le critère de sexe est essentiel et déterminant pour pouvoir occuper le poste, la loi prévoit que l’employeur puisse indiquer une condition de sexe dans son annonce d’emploi. Selon l’article l’article R. 1142-1 du Code du travail, cela concerne les professions suivantes : 


  • Les artistes appelés à interpréter soit un rôle féminin, soit un rôle masculin
  • Les mannequins chargés de présenter des vêtements ou accessoires
  • Les modèles masculins et féminins. 


Enfin afin d’œuvrer en faveur de l’égalité professionnelle des deux sexes et favoriser le recrutement de femmes dans des postes où elles sont sous représentées, il est possible pour l’employeur de favoriser les candidatures féminines de manière temporaire - sans pour autant que le poste soit entièrement réservé aux femmes (article L. 1142-4 du Code du travail).


Quels avantages à indiquer son sexe ?

Si dans la plupart des cas il n’est pas nécessaire et utile d’indiquer son sexe sur son CV, cela peut tout de même représenter un atout pour votre candidature dans certains cas. Voici quelques exemples : 


  • si vous êtes artiste, mannequin, comédien(ne) ou acteur(rice)
  • si vous êtes une femme et postulez pour un poste où les femmes sont sous représentées
  • si vous portez un prénom épicène. 


En effet dans ce dernier cas, les personnes portant un prénom épicène - c’est-à-dire un prénom mixte dont l’orthographe est identique pour un garçon ou pour une fille -, il peut être utile d’indiquer votre sexe afin que l’employeur sache si vous êtes un homme ou une femme. Mais vous n’avez aucune obligation de le faire !


La photo sur le CV dit déjà votre sexe

Même si vous ne mentionnez pas votre sexe sur votre CV, il sera facile pour l’employeur de le savoir. En effet, la plupart du temps votre prénom indique votre sexe (à l’exception des prénoms épicènes). Et si votre CV contient une photo, cela sera une autre indication de votre genre. Mieux vaut donc garder de la place pour une autre information plus importante ! 


Comment indiquer son sexe sur son CV sur CVwizard.fr ?

Si vous choisissez de mentionner votre sexe sur votre CV, vous pouvez l’ajouter très facilement sur CVwizard.fr. Dans la partie “Identification” il vous suffit de cliquer sur “Ajouter un champ” puis “Autre” pour créer un nouveau champ. Nommez ce champ “Sexe” et écrivez dans la case prévue “homme” ou “femme”. 


Notre conseil

Afin de ne pas surcharger votre curriculum vitae d’informations inutiles, nous vous conseillons de ne pas mentionner votre sexe sur votre CV. En effet, dans la plupart des cas il est facile de connaître cette information par votre prénom et éventuellement par votre photo si vous en avez une. Ne mentionnez donc votre sexe que si cela est réellement nécessaire. 

Quels centres d’intérêts ou hobbies mentionner sur son CV ?

Les centres d’intérêts et hobbies sur un CV

Parler de ses passions et hobbies sur son CV fait partie des rubriques classiques de tout CV. En effet, cela permet aux recruteurs de connaître un peu mieux votre personnalité et vos goûts, et peut êt...

Lire la suite »
Lorsque vous rédigez un CV, indiquez-vous votre âge ou votre date de naissance ?

L'âge ou la date de naissance sur un CV

Traditionnellement, nous avons tous tendance à indiquer notre âge sur notre CV. Pourtant, les usages évoluent et on peut aujourd’hui sérieusement se poser la question de communiquer ou non cette infor...

Lire la suite »
Avez-vous des références à mentionner sur votre CV ?

Les références sur un CV

Si les références sont absolument incontournables sur les CV anglo-saxons, en France cela reste encore peu courant. Pourtant, donner le contact d’anciens employeurs, tuteurs ou mentors peut être un sa...

Lire la suite »